La reconversion est un choix courageux et exaltant qui répond à un besoin impérieux d'agir en conformité avec la perception intime de la place que l'on veut occuper dans la vie sociale et de la contribution que l'on veut apporter.

Le repositionnement - qui n'est pas le sujet de l'article de Sarah Terrien - répond aussi à une forte quête de sens en mobilisant savoirs et compétences autrement : nouveau contexte, nouvelle configuration de structure, de coopération, d'environnement, de culture, de responsabilités.

Dans tous les cas, il me paraît indispensable de questionner en amont la relation au travail, les schémas dans lesquels on a fonctionné jusqu'ici, et les enjeux, pour prendre des décisions aussi éclairées que possible ; se donner le temps d'un parcours par étape, se donner le temps...

Etre bien accompagné augmente les chances de réussite du projet.

C'est aussi une responsabilité pour l'accompagnant qui aura de préférence expérimenté voire réussi son changement d'itinéraire professionnel, qui devra à la fois reconnaître et soutenir la légitimité du projet, en aidant son client à garder le cap, à baliser, sécuriser sa progression.

La mise en oeuvre prendra parfois quelques années, et le jeu en vaut la chandelle !


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.